1-2 Plaquage – Cadrage défensif – Fréquence d’appuis

  1. Se mettre à l’intérieur
  2. Montée et passage en fréquence (le fameux vite-lent-vite)
  3. L’appuis fort
  4. Situations complètes

II. Montée et passage en fréquence (le fameux vite-lent-vite)

Cette phase est basée sur l’approche du défenseur pour aller plaquer le porteur de balle. Le défenseur doit être capable de monter très vite pour gagner du terrain, de passer en fréquence sur la pointe des pieds quand il est à 2-3m de l’attaquant et de réaccélérer pour imposer son plaquage.

En effet, si le défenseur ne passe pas en fréquence mais arrive comme une fusée, il aura énormément d’amplitude entre ses appuis, et si l’attaquant fait un pas de côté ou change sa trajectoire de course, le défenseur ne sera pas en mesure de changer de direction, car il sera en suspension !

La distance à laquelle l’attaquant passe en fréquence va varier en fonction de nombreux paramètres (comme le geste du plaquage en règle général!!). Cela dépendra de ses qualités athlétiques par rapport à l’attaquant. Si l’attaquant est capable de changer rapidement de direction plus rapidement que son adversaire, par exemple un ailier face à un pilier (je sais elle est facile celle là!), il pourra se permettre de ne pas passer en fréquence ou de le faire très proche uniquement pour poser son appuis fort.

La fréquence d’appuis est un réel problème chez les rugbyman. Nous sommes très peu éduqués sur les qualités athlétiques et la motricité en général, et quand cela se fait, il est généralement trop tard pour avoir un gain significatif ! Je préconise très fortement (je suis préparateur physique quand même !!) d’intégrer un maximum les échelles de rythmes et de la motricité dans toutes vos situations et à partir du plus jeune âge !!

Le travail de cette fréquence d’appuis vous permettra de gagner sur tous les domaines: les qualités athlétiques de vos joueurs, et pour ceux qui n’aiment pas la préparation physique et qui aiment les mots simples: ils vont « casser des reins en attaque et « mettre des gros timbres en défense »!

Ce qui est intéressant sur ce travail avec les joueurs, c’est qu’on peut observer dans les vidéos qui suivent et sur le plaquage en général, que les plus grands, qui le travaillent depuis plusieurs années sont redoutablement plus efficaces que les U13 qui le découvrent.

Allez c’est parti pour le VITE-LENT-VITE

1.2.1 Apprentissage du Vite-Lent Vite sur le plaquage au rugby

Cette situation est une situation d’échauffement et je dirais même qu’il serait judicieux de l’adapter sur un échauffement avant de la préparation physique pour vos joueurs. Le passage en fréquence au rugby est difficile, donc sur vos exercice de plaquage, avec le cadrage défensif, ce sera un grand chantier de faire progresser vos joueurs sur leur capacité à changer de rythme et passer de l’amplitude à la fréquence d’appuis.

Cet exercice d’échauffement sur la plaquage est donc bien à coupler avant de la préparation physique. L’objectif est que les joueurs arrivent à changer leur fréquence d’appuis en le forçant par rapport au jeu. Cette situation est des plus basiques, mais juste en la mettant en place vous verrez les lacunes des joueurs d’un point de vue moteur.

Je pense qu’en travail préalable au plaquage sur des entraînement de défense U8 U10 ou U12 c’est un travail facile à mettre en place et à faire intégrer par vos joueurs.

Pour l’avoir mis en place sur un public de Fédéral 2, on s’aperçoit de l’handicap moteur d’une grande partie de l’effectif. Il ne faut pas sous estimer le développement de la fréquence chez vos joueurs dès le plus jeune âge sur vos exercices de montée défensive au rugby.

Exercice d’apprentissage du « Vite – Lent – Vite »

1.2.2. Fréquence d’appuis et vitesse de réaction

Pourquoi la fréquence est elle importante sur le cadrage défensif? Elle permet de réagir plus vite au changement de direction de l’attaquant pour venir mettre son appuis fort (le point suivant 1.3)

L’objectif de cet exercice de rugby est de forcer les défenseurs à passer en fréquence pour réagir à la perception d’une information visuelle au dernier moment.

Le défenseur avance pour gagner du terrain, lorsqu’il arrive entre les deux piquets jaunes il passe en fréquence et le bouclier se décale à gauche ou à droite du boudin. Le défenseur doit alors engager la bonne épaule, la bonne jambe.

Durant cet entraînement de rugby sur la défense et le passage en fréquence, il faut que vos joueurs comprennent que le Vite Lent Vite dont on parle (moyen mnémotechnique simple) n’est pas réellement vrai. On devrait dire: « Vite-Fréquence-Vite », mais vous me l’accorderez ça sonne vraiment pas bien.

Sur le cadrage défensif au rugby et dans les exercices ici présents, vous devrez lors de vos séances insister sur le fait de passer en fréquence en continuant à gagner du terrain.

Exercice sur la fréquence d’appuis et la vitesse de réaction avant le plaquage

1.2.3 Réactivité sur montée avec fréquence

Cette exercice d’entraînement sur la défense est très très intéressant sur un public de U18. Le défenseur et le bouclier partent en même temps. Le défenseur passe en fréquence en attendant que le bouclier s’engage dans une des deux portes. A ce moment là, le défenseur vient l’impacter à intensité modérer.

A travers de nombreux entraînements, échauffement et exercice sur le travail de la fréquence au rugby pour améliorer la qualité de montée défensive sur le plaquage, j’ai pu noter une évolution flagrante de la qualité de mes joueurs sur les qualités de réactivités et de fréquence d’appuis.

En effet, au rugby, nous sommes un peu des handicapés moteurs en comparaison au football. Je prends un exemple très simple: prenez les séniors de votre club (on oublie les clubs pro !), et mettre les sur des échelles de rythme avec des pas simples. Vous allez vous tordre de rire. Au football, à 5 ans, les joueurs sont capables de faire tous les pas. J’ai travaillé avec des jeunes haut niveau sur le tennis en faisant de la préparation physique, et j’ai été affolé de voir ce que des jeunes de 8 ans pouvaient faire en terme d’appuis.

Maintenant prenez nos petits U8 ou U10 sur un exercice de défense où l’on travaille la fréquence d’appuis pour le plaquage par exemple (même si sur les U8 ça n’a pas de sens), et vous allez pleurer en voyant la motricité de nos jeunes.

Bref revenons à cet exercice de défense qui fait appel à de nombreuses ressources. Je vous invite à le visionner ici

Exercice sur la réactivité du défenseur au rugby avec la fréquence d’appuis

1.2.4 Exercice défense plaquage U12

Cet exercice sur la plaquage au rugby avec la fréquence d’appuis a été réalisé sur un public de U12. Il y a énormément de travail physique, sur des qualités d’appuis et de motricité. Quand j’emploie le terme « Physique », je ne parle pas de faire de la musculation ou du fractionné.

La vitesse, la coordination, la dextérité, vitesse de réaction etc… appartiennent pour moi aux qualités physiques des joueurs.

Il est pour moi indispensable de développer ces qualités physiques chez vos joueurs de rugby le plus tôt possible. Plus elles seront travaillées et sollicitées sur vos entraînements, plus vos joueurs vont progresser et assimiler rapidement de nouvelles habiletés motrices.

Une grande partie des exercices de rugby que je vous propose ici sont basés sur le développement individuel des joueurs, leur technique et leurs qualités athlétiques et physiques.

Dans cet exercice de plaquage au rugby, les joueurs ont une tâches motrices, et même physique pour certains à réaliser, avant de monter pour gagner du terrain, passer en fréquence et impacter le bouclier qui avancera.

La prise d’information sera nécessaire pour que les joueurs réussissent la situation de défense

Je pars toujours du principe que le travail de fréquence dissocié est intéressant, mais que c’est toujours plus formateur de complexifier en ajoutant une tache motrice ou de réflexion, avant pendant ou après.

Parcours motricité et fréquence d’appuis

1.2.5 Complexifier la prise et le traitement des informations

Une fois que la fréquence sur le cadrage défensif au rugby est intégrée par vos joueurs, il est important d’automatiser ce geste pour le recontextualiser dans des situations ou tout va plus vite.

Dans cette exercice le défenseur doit gagner du terrain en gardant les épaules et le bassin orienté vers le boucliers. Cela veut dire qu’il doit se déplacer latéralement en pas chassé. Il faut impérativement éviter les courses latérales qui vont faciliter le travail de l’attaquant sur le duel.

La montée défensive au rugby pour travailler des exercices de plaquage est complexe. Il faudra trouver l’équilibre en fonction du niveau de vos joueurs pour ne pas les saturer d’informations et les mettre dans une situation d’échec irrémédiable mais qu’il ne soit pas non plus dans une situation de confort qui nuira à l’attention et l’entrainabilité de vos joueurs.

Comment complexifier la prise d’information sur la plaquage?

1.2.6 Exercice pour forcer la fréquence avant de le recontextualiser sur un plaquage

Cette exercice est une situation typiquement utilisé sur des entraînements de football américain, dans laquelle le défenseur est en opposition avec un joueur qui le retient. Il travaille en fréquence avec ses appuis contre une résistance.

A un moment le joueur résistant se décale pour laisser le défenseur gagner du terrain rapidement, passer en fréquence, puis réagir pour engager son épaule et sa tête du bon côté sur le plaquage d’un boudin.

La motricité nécessaire à la réalisation d’un exercice de défense au rugby comme ça se travaille. Réussir à faire comprendre aux joueurs les attendus d’une telle situation n’est pas évident, mais plus ils seront à l’aise physiquement avec leur fréquence d’appuis, plus ils verront l’utilité de cette dernière, plus ils seront aptes à répondre favorablement aux exigences que vous leurs mettrez dans vos entraînement.

Forcer la fréquence d’appuis avant de la recontextualiser sur un plaquage

1.2.7 Exercice de cadrage défensif au rugby

Cette situation reprend l’ensemble du travail effectué préalablement sur le cadrage défensif, à savoir identifier le sens de jeu, défendre à l’intérieur, garder son bassin et ses épaules orientées vers le porteur de balle et l’en but adverse, gagner du terrain rapidement, passer en fréquence pour finir le cadrage de son vis à vis.

Elle peut être adaptée sur des entraînement de rugby sur le plaquage pour des U10, U12 ou U14 et même chez des plus vieux avec des contraintes et des consignes différentes.

1vs1 Defense rugby exercice – 2vs2 plaquage

1.2.8. Circuit Physique entrainement défense rugby

Ce circuit de préparation physique au rugby est axé sur le cadrage défensif et la répétition de fréquence lors de la montée avec de l’accumulation de fatigue.

Il est intéressant pour vos joueurs de toujours avoir la lucidité avec la fatigue qui se fait sentir dans un match de garder cette fréquence qui leur permettra de bien se positionner pour réussir leur plaquage.

Exercice de préparation physique rugby cardio sur le plaquage

1.2.9 Fréquence d’appuis dissociée puis recontextualisé dans exercices de défense 1vs1 2vs2

Cette exercice de rugby est basée sur la perception du joueur et le traitement des informations. L’attaquant annonçant une ou plusieurs couleur, le défenseur doit aller toucher les plots successivement en gardant une fréquence d’appuis, puis monter pour cadrer l’attaquant en gagnant du terrain rapidement, et à distance de charge repasser en fréquence pour finir le cadrage.

L’évolution de cette situation se fait avec un jeu en miroir ou le défenseur doit suivre l’attaquant.

La dernière évolution est plus complexe, car 2 attaquants et 2 défenseurs se croisent et la perception et le traitement des informations devient plus complexe, mais ils doivent réussir à garder cette fréquence d’appuis.

Exercice de défense en 1vs1 puis 2vs2 au rugby en axant le travail sur la fréquence d’appuis