1-3 Plaquage – Cadrage défensif – Appuis fort

  1. Se mettre à l’intérieur
  2. Montée et passage en fréquence (le fameux vite-lent-vite)
  3. L’appuis fort
  4. Situations complètes

1.3 L’appuis fort

L’appuis fort est ce qui va permettre de stabiliser le corps et de ne pas se faire renverser par l’attaquant lors de l’impact

Vidéo à venir

1.3.1 Répétition d’appuis fort sur plaquage dans un carré

Les exercices d’appuis fort au plaquage sont indispensables pour progresser et apprendre à traverser son adversaire. Vos joueurs de rugby doivent le plus rapidement comprendre cette notion, dès les U10, pour que leur vision du plaquage et le développement de cette habileté si spécifique au rugby se construisent autour de cette notion.

Mettre son appuis entre les jambes de l’adversaire pour pousser avec la jambe et le faire reculer. Les vidéos d’exercice de plaquage sur cette section seront toutes accès sur l’appuis fort.

L’appuis fort au rugby peut se travailler à tous les niveaux avec des contraintes de temps, de réaction et de pression différentes.

Un défenseur dans un carré avec 4 attaquants – Rugby défense plaquage vidéo exercice

1.3.2 Echauffement sur le plaquage avec multiples évolution

Les échauffements sur les entraînements de plaquage au rugby sont très importants. Ils permettent de conditionner vos joueurs à ce que vous allez leur demander sur vos exercices par la suite.

Rentrer dans l’activité par uns situation sans intensité, avec pour objectif le développement moteur d’une habileté motrice intégrante du geste technique que vous allez voir est très important. Cela permet d’isoler cette habileté pour la développer et l’automatiser.

En effet l’appuis fort au rugby doit être automatisé pour que les joueurs puissent réagir instinctivement de façon conditionnée lors d’un plaquage à haute intensité.

Cette vidéo d’échauffement sur le plaquage cible l’appuis fort sur un public de U14. Il y a de nombreuses évolutions pour permettre aux joueurs de ne pas rester sur une habileté fermée trop facilement assimilable qui laissera l’entraînement perdre en qualité et sur l’attention des joueurs.

Multiples évolutions d’un exercice de plaquage en vidéo

1.3.3 Préparation physique rugby travail défense et appuis fort

Cet exercice de rugby je l’ai mis plus avec un accent sur la préparation physique. Il s’agit à l’intérieur d’un rectangle de sortir des boucliers, en utilisant les habiletés qu’on a vu préalablement à savoir, défendre à l’intérieur de l’attaquant, passer en fréquence, puis l’appuis fort pour repousser le bouclier à l’extérieur du triangle.

Cet exercice de défense au rugby qui semble anodin est en réalité très physique pour les joueurs car il ne s’arrête pas. C’est à vous en tant qu’entraîneur de trouver le juste milieu pour ne pas avoir trop de déchet sur l’appuis fort, le positionnement de la tête etc… et l’intensité et la durée que vos joueurs doivent mettre

Cette vidéo d’exercice de défense au rugby est un très bon moyen pour vous de tester l’acquisition de l’appuis fort par vos joueurs avec une accumulation de fatigue.

Préparation physique défense rugby répétition d’appuis fort

1.3.4 Boucliers en crabe pour technique individuelle appuis fort

Cet exercice de rugby sur le plaquage convient parfaitement sur l’école de rugby pour mêler développement moteur et acquisition de l’habileté motrice ciblée. Les joueurs enchaînent des exercices physiques de motricité et développement athlétique, avec de la prise d’information pour y mettre la pose de l’appuis fort sur le plaquage.

Ce genre d’exercice de rugby sur la défense est très bien pour des plus vieux également mais ce sera plus sur de la préparation physique où les exercices préalables à l’appuis fort devront être exigent physiquement

Bouclier pour appuis fort rugby

1.3.5 Steps latéraux pour réaction défenseur

Cet exercice de préparation physique rugby avec comme axe de travail l’appuis fort pour améliorer la capacité de vos joueurs à plaquer en imposant l’impact est fait sur des U14.

En coaching, c’est à vous de déterminer les priorités en fonction de votre effectif est de leurs qualités. En l’occurrence, sur un groupe de rugbyman qui était bon balle en main, mais assez faible sur la dimension athlétique et physique – pas de morphotypes, pas de joueurs avec des supers pouvoirs – tout le travail a été axé sur le développement des qualités athlétiques en le couplant avec de la technique individuelle (ici sur le travail de l’appuis fort pour plaquer).

L’objectif était de compenser le manque de densité physique par une capacité à agresser la ligne et à faire reculer l’adversaire avec une bonne technique de plaquage, et avoir des joueurs athlétiques pouvant répéter cet effort.

Au delà des exercices de plaquage, le travail athlétique sur les joueurs a un impact sur le développement physique et les qualités de vitesse, d’explosivité etc… qui serviront également en attaque. Faute d’avoir des mangeurs de cassoulet et des grands costauds, on compense ça par des petits affutés et gazés!

En réalité je pense que sur n’importe quel catégorie, le développement athlétique des joueurs est une priorité à condition de le coupler à un travail technique et dans un but d’acquisition d’habileté motrice. Nous n’avons pas plus de temps que ça quand nous coachons pour réussir à travailler tout avec 2 entraînement de rugby par semaine.

Nous devons faire des choix et regrouper le développement athlétique avec le travail de technique individuel du plaquage sur des exercices est une bonne méthode. Dans cette vidéo d’entraînement de plaquage, vous verrez des U14 et la difficulté que j’ai rencontré de coupler le travail physique et l’acquisition de l’appuis fort sur une même situation !

D’un côté je suis là pour vous présenter ce que j’ai fait, avec le positif comme le négatif !

Préparation physique et développement athlétique sur exercice d’appuis fort pour plaquage

1.3.6 Vitesse de réaction avec cerceaux pour automatiser appuis fort

Cette vidéo entraînement du plaquage au rugby a été tourné avec un public de U18. C’est un échauffement sur lequel nous travaillons sur l’automatisation de l’appuis fort et la capacité des joueurs à percevoir l’information pour automatiser une réponse motrice appropriée.

Je m’explique (et me répète surement): lorsque le joueur qui défend perçoit l’information sur la direction du porteur de balle, il va devoir s’organiser pour le plaquer. Si à pleine vitesse il doit réfléchir à : ok je suis à l’intérieur check, je gagne du terrain et passe en fréquence check, je gagne du terrain et je vais mettre cette jambe ici c’est trop tard!!

Il faut conditionner les joueurs pour qu’ils automatisent cet appuis qui leur permettra de gagner l’affrontement et d’imposer leur plaquage. Peut être qu’il n’y arriveront qu’une fois sur deux, mais si on ne les entraîne pas, il le feront une fois sur 5 et si on les entraîne beaucoup peut être 4/5.

Comme vous le savez toutes les vidéos d’exercice sur le plaquage au rugby sur mon site sont sur le travail de ces spécificités, car je suis persuadé qu’il faut exceller dans les détails, et que le globalou sur le travail du plaquage ne sert à rien.

On ne peut pas tout travailler en même temps.

Très bon exercice sur le travail du plaquage au rugby

1.3.7 Rester à l’intérieur et mettre son appuis fort

Cet exercice de plaquage est un des plus intéressants que j’ai pu rencontrer. En vérité, ce n’est pas la situation d’entraînement en elle même que je trouve intéressante, c’est l’utilisation du matériel, en l’occurrence un FitBall, pour isoler et travailler spécifiquement l’habileté motrice de l’appuis fort sur le plaquage au rugby.

En effet, l’absence d’appuis fort en essayant de plaquer un FitBall se caractérisera par un « cul » monstrueux. Avec la vitesse du porteur de FitBall et la vitesse du défenseur, si le défenseur ne mets pas d’appuis fort, il va rebondir contre le FitBall et sera projeter en proportion de la force dégagée par la vitesse des joueurs.

A l’inverse, si il arrive à mettre son appuis entre les jambes de l’attaquant, c’est le FitBall qui sera repoussé très loin.

Cette vidéo d’exercice de plaquage au rugby est sur des U14. Ils commençaient tout juste leur apprentissage de la défense. Il y a donc de nombreuses erreurs de positionnement, mais je souhaitais partager avec vous la méthode qui permet de mettre de la variation sur vos situations.

Travail du plaquage avec FitBall entraînement défense rugby vidéo

1.3.8 Passer sous une corde, complexification habileté motrice appuis fort

Cette exercice a surement été mis trop précocement au vu de l’acquisition des joueurs de l’appuis fort sur le plaquage. Nous étions en plein sur cette composante, et j’ai souhaitais complexifier la prise d’information par un régulation motrice avant (passer sous un fil).

Je me suis heurté à trois problématiques:

  1. Les joueurs ne maîtrisaient pas l’appuis fort et il y a avait trop de déchet je pense pour travailler efficacement (positionnement tête, fréquence, appuis fort)
  2. Ils avaient pour la plupart du mal également à faire un demi squat pour avancer en gardant le dos droit en sortant les fesses
  3. Ils avaient non seulement la contrainte motrice de passer sous la corde à gérer, mais la gestion de l’objet du défenseur, le FitBall qui leur mettait la pression, car ils avaient compris que sans appuis fort c’était perdu !

Je pense tout de même que cette situation leur a apporté d’un point de vue moteur, mais je ne suis certain qu’elle ait été optimale pour travailler l’appuis fort sur le plaquage. Je pense néanmoins que ça les a fait progresser sur leurs qualités athlétiques et motrices, car les joueurs ont appris à gérer une nouvelle contraintes motrices à laquelle ils n’étaient pas habitués.

Il faut partir du principe que sur vos situations, même si elles sont ratées rugbystiquement et qu’on passe à côté – ce qui est normal nous ne sommes pas des entraîneurs pro -, si nous rattrapons la situation avec une habileté motrice que les joueurs apprennent, ça sera utile !!

Passer sous une corde travail plaquage rugby

1.3.9 Rester à l’intérieur 4 joueurs 2 relayeurs

Cette situation est idéale pour travailler l’appuis fort en coopération et l’automatiser sur un échauffement. Il peut convenir à des U10, U12, U14 pour travailler le plaquage comme a des U18 ou des Seniors.

La très faible intensité permet de répéter et de ne se concentrer que sur cette appuis fort en ajoutant une composante indispensable, la perception et le traitement des informations afin de réagir instinctivement à la position de l’adversaire par rapport à soi et conditionner vos joueurs sur l’appuis fort au plaquage.

Il est possible de mettre les joueurs par deux et de suppirmer les relayeurs, ce qui augmentera énormément le temps de passage.

L’avantage du relayeur sur le lancement, c’est qu’il donne un sens de jeu, et que sur le temps de suspension du ballon, le défenseur a le temps de s’organiser pour mettre son appuis fort. Si les joueurs sont en opposition directe, le skill de défense devient plus difficile, car l’attaquant à un temps d’avance sur le défenseur.

Cette vidéo d’entraînement plaquage sur l’appuis fort est très intéressante pour entrer dans la séance avec un travail de coopération sur le thème de la défense. Il faudra néanmoins veiller à avoir suffisamment de ballons. Limiter le temps d’attente voir le supprimer sur toutes vos situations en collectif réduit est indispensable !!

Echauffement plaquage rugby travail de l’appuis fort

1.3.10 Appuis fort en réaction proche

Une fois que vos joueurs sont conditionnés sur l’appuis fort pour plaquer au rugby, il est important d’augmenter les contraintes et dans le cas présent cela se matérialisera par la vitesse que vos mettre l’attaquant pour changer de direction. Il n’est pas obligatoire, et je le déconseille même, de mettre du contact.

Cela nuirait au transfert de la compétence appuis fort avec plus de vitesse. La guerre et les chocs impacts sont le dimanche lors du match. Si vos joueurs ne savent pas s’engager et se livrer physiquement, la problématique n’est pas la technique de plaquage mais la volonté de vos joueurs de plaquer. Le problème à régler se trouvera ailleurs, mais ici je ne parle que de conditionner le corps pour automatiser une habileté motrice !

Dans cette vidéo d’entrainement au plaquage, les deux joueurs seront face à face et le porteur de balle décidera quand il déclenchera le duel. L’intensité des courses et des appuis sera réelle, mais il n’y aura pas de contact.

Le défenseur se contentera de mettre son appuis fort et de repousser l’attaquant sans finir le geste.

Vidéo skill plaquage vitesse d’appuis sans contact

1.3.11 Echauffement apprentissage appuis fort à genoux

Cette situation est vraiment un exercice d’échauffement pour faire comprendre à vos joueurs que l’appuis fort leur permettra de pousser sur leur jambe et de faire reculer l’attaquant.

Je pense que cette situation est très très bien pour une compréhension et un vécu moteur des joueurs sur les sensations de l’appuis fort.

Pour moi elle est à mettre avant un autre exercice en introduction, soit pour rappel, soit en le transformant en exercice de préparation physique sur lequel les joueurs devront pousser pour soulever leur partenaire, le porter sur 10m et faire le retour, sous forme de course, de relais ou en trouvant un moyen de les mettre en opposition.

Je pense que sur un public de néophytes, le geste sera bien pour de l’apprentissage, sur un public plus confirmé, je pense que la préparation physique ou athlétique ou échauffement un peu corsé sera très bien

Apprentissage plaquage ou préparation physique défense au rugby

1.3.12 Répétition d’appuis forts à haute intensité

Cette vidéo d’exercice de plaquage au rugby vient des Jaguares en Argentine. Les joueurs répètent, sans incertitude mais avec de la vitesse et un peu d’intensité, le cadrage défensif avec la répétition d’appuis fort.

Les joueurs développent leur technique individuelle sur des situations très fermés pour conditionner leur corps à réagir lorsqu’ils seront en situation de match.

Nous pouvons voir que même chez les joueurs de rugby professionnels, ils n’arrivent pas à chaque passage à mettre leur appuis fort pour faire reculer l’adversaire, mais nous noterons quand même que le nombre de passage réussis est important.

C’est dans cet objectif que nous devons travailler, réussir à augmenter le nombre de plaquage offensif durant le match.

Jaguares vidéo entrainement plaquage travail de l’appuis fort avec intensité.